Alors qu'en France le design est associé au style et à l'esthétique, dans les pays anglo-saxons, il évoque la résolution de problèmes réels. En ce qui concerne la conception, cela signifie toutes les méthodes et tous les outils utilisés dans le cas d’un problème ou d’un projet d’innovation, de la même manière qu’un concepteur les aurait utilisés. "Agence d'innovation pour la pensée conceptuelle, Furious Intent est une agence d'innovation qui aide à penser et à créer ce qui n'existe pas ou à transformer ce qui existe entre l'intention et l'humain" Annonce Sophie Malherbe, cofondatrice et directrice exécutive de Furious Intent.

Parmi ses services, Furious Intent propose 3 types d’offre: le service client pour ses projets d’innovation de A à Z, de la clarification de ses ambitions et paris à la commercialisation de la solution imaginée, le développement des compétences de collaborateurs via une formation et, enfin, une méthodologie pour découvrir les leviers profonds de la commodité. "Appelez ZMET, cette technique nous permet de mieux connaître nos clients, d'aller au-delà du déclaratif et de voir presque des personnes inconscientes pour trouver des opportunités d'innovation". Furious Intent est actuellement le détenteur exclusif de cette méthode sur le territoire national.

Actif dans tous les secteurs d'activité, banques et assurances, énergie, agroalimentaire, luxe et immobilier, Furious Intent compte parmi ses clients des comptes importants tels que Axa, Cartier, Danone et Sanofi. La prochaine étape consiste à permettre aux PME et PME d'accéder à ces services. "Aujourd’hui, nos interventions sont diverses: revitaliser un territoire, permettre aux patients de mieux vivre leurs traitements, développer de nouveaux produits, services et expériences sur des sites. Nous sommes également de plus en plus interrogés sur des questions d’engagement, d’intégration, de mobilité professionnelle. ou la raison d'être de l'entreprise: notre client devient un collaborateur » dit Sophie Malherbe.

Bien que le design soit à la mode depuis quelques années, il rencontre deux freins principaux: le savoir parfois surévalué des clients en ce sens qu’il manque de réalisme et d’authenticité et, enfin, le temps record pour proposer des solutions à les clients. Cependant, ses impacts sont réels tant sur la santé économique des entreprises que sur leur capacité à obliger les équipes à poser les bonnes questions et, partant, à donner un sens à leur mission. "C’est continuer à soutenir nos clients actuels et futurs avec cette approche de la conception conceptuelle qui est fondamentalement utile et efficace" Sophie Malherbe conclut.



X
COMMANDE